De l’art de voyager avec bébé

Souvent, les parents pensent qu’enfant en bas âge et voyage ne font pas bon ménage. Pourtant, avec un minimum d’organisation, il est possible de partir en voyage avec son tout-petit. C’est d’ailleurs souvent une merveilleuse expérience pour les enfants comme pour leurs parents. Pour prouver que voyager et bébé vont de pair -en plus de rimer- nous avons rencontré pour vous des parents qui ont l’habitude d’emporter leur bébé sur les routes … ou dans les airs ! Nous sommes partis à la rencontre de ces parents voyageurs, novices comme experts, baroudeurs extrêmes comme globe-trotters en herbe et avons recueilli ici les témoignages et récits de voyage de ces tandems d’explorateurs un peu particuliers.


Damien Artero a toujours été féru de voyages et l’arrivée au monde de ses deux filles n’a jamais rien changé à cela, au contraire. Dès leur plus jeune âge, il les emmène essentiellement à vélo, en Islande, en France, et en Espagne, mais aussi à fourgon aménagé – lorsqu’elles sont un peu plus grandes  – un peu partout sur les routes de France et des pays limitrophes.

Des souvenirs il a donc eu le temps d’en accumuler plein. Si on lui demande d’en piocher un au hasard, il répondra ca : “un bivouac dans le sud islandais, au Jökulsárlón avec ma fille aînée alors âgée de 9 mois environ. Elle mangeait des mousses sur les rochers et crapahutait à quatre pattes parmi les bris de glace et les canards, intriguée par le fracas de petits icebergs qui s’effondraient”. Touchant.

Et pour tous ceux qui voudraient faire comme lui, Damien n’a qu’un conseil à donner : se faire plaisir ! “Je crois qu’un enfant, y compris un nourrisson, n’a pas besoin de grand-chose si ce n’est de parents heureux, de chaleur et de saine nourriture. Il faut s’affranchir je crois des peurs instiguées par la société – mon bébé va-t-il manquer de quelque chose ? Vais-le mettre en danger ? Non ! Votre enfant est avec vous, vous le choyez, il ne manque donc de rien… Et n’oubliez pas de voir le monde à travers ses yeux, ça vous changera et vous donnera un coup de jeune.” On le croit sur parole !

On dit de Damien que “c’est un sportif, un grand voyageur, un père de famille… bref, un aventurier contemporain inclassable, sans cesse en mouvement, insatiable et pluri-actif. Il a fait le tour du monde à tandem, couru les massifs montagneux d’Europe, affronté la Laponie en hiver, traversé le Tibet en fraude, séjourné en Bolivie auprès d’enfants de la rue, travaillé dans les fermes de Nouvelle-Zélande, filmé pour le gouvernement du Dalaï-Lama exilé en Inde, travaillé pour les Chinchillas au Chili…”  Retrouvez Damien et toutes ses aventures en famille ou en solo sur http://www.planeted.eu

 


Alexandra, elle, a voyagé un peu partout en famille avec un puis deux bébés sous le bras. D’abord en voiture en Espagne, en Suisse, au Lichtenstein, en Allemagne, en Autriche, en Slovénie et en Italie puis en avion en Norvège, au Mexique jusqu’au mélange “combis, bus, trains, voiture de location” aux Etats-Unis et enfin vélo de location en Finlande !

Des conseils, elle en a à revendre et selon elle, ils vont être “ très différents selon le type de voyage et l’âge des enfants !”. Pour les préparatifs, elle explique : “ne vous chargez pas trop, on trouve des couches partout et vous trouverez de quoi laver le linge sur place. Pour les longs trajets en avion avec un enfant en bas âge, prévoyez de quoi le distraire (gommettes, pâte à modeler, crayons, cahier d’activités, nouveaux petits jouets).” Attention néanmoins à ne pas trop s’encombrer non plus ! Il faut prévoir des activités mais également de la nourriture : “emportez de quoi grignoter : boudoirs, petites compotes… Pour un bébé, prévoyez un biberon au décollage (cela l’aidera à patienter et aussi à déglutir… un plus pour ses petites oreilles)”.

Pour le transport, elle avise également : “un porte bébé sera très pratique, à la fois dans l’avion et pendant le voyage. J’aime aussi le siège nomade de voyage, il nous a beaucoup servi !”. Enfin, pendant le voyage, elle rappelle qu’il faut penser aux enfants “prévoyez des activités susceptibles de les intéresser, jeux, baignade… Aux Etats-Unis, on a adoré les Children’s Museums, un lieu idéal fait pour les enfants (et les parents s’amusent beaucoup aussi).”

Elle encourage les parents d’enfants en bas âge d’en profiter pour voyager avec bébé car avant 2 ans, il ne paie pas sa place dans l’avion (ou très peu) ! Elle conclut “voyager avec un bébé est vraiment facile, il suffit de s’organiser un peu avant”.

Du coup, des souvenirs de voyage avec ses enfants, elle en a pléthore. Quand on lui demande d’un citer un, impossible de choisir alors elle nous en donne dix : “S’allonger sur la plage tous ensemble à Barcelone après une journée de visite, manger des tapas pendant que bébé dort dans sa nacelle, se déplacer en combi au Mexique et voir le sourire de notre petite, la voir sauter dans les vagues au Mexique, se poser sous l’ombre d’un palmier à Isla Mujeres et regarder notre puce patauger dans l’eau bleue turquoise, les lits de fortune improvisés pour bébé avec un thermarest et quelques coussins, les trains avec des aires de jeux en Norvège”. On s’y croirait presque !

Alexandra est une jeune maman de 39 ans et cela fait bien longtemps qu’elle partage ses aventures sur son blog, depuis 2005 très exactement. Presque aussi longtemps qu’elle voyage. La bougeotte, elle a commencé à l’avoir en 2003 avec piolets et crampons alors qu’elle partait seule 3 mois au Pérou sans rien prévoir hormis la 1ère nuit ! Et c’est de là qu’elle a commencé à aimer voyager et découvrir d’autres cultures. Elle a traîné ses tongs (et non plus ses crampons) dans d’autres lointains pays et aussi quelques villes d’Europe. Maintenant, c’est avec son compagnon et leur 2 petites filles (2 et 4 ans) qu’elle voyage. Retrouvez Alexandra et tous ses plus beaux voyages sur http://www.planete-monde.com


Johanna est  maman de 3 jeunes enfants (5 mois, 2 ans, 4 ans) avec lesquels elle a déjà beaucoup voyagé. Elle raconte: “Nous avons pris l’avion pour l’itinéraire Suisse-Norvège avec notre premier bébé lorsqu’il avait 9 mois. Puis nous avons fait un road trip de 3000km pour visiter une partie de la Norvège. Nous avons fait un tour comptant plusieurs escales. Nous sommes également partis l’été passé dans les Pouilles pour un trajet de 2 fois 7h de voiture avec nos enfants de 3 ans et 1 an à l’époque. (Une escale avait été faite à mis chemin pour raison de santé en lien avec ma 3ème grossesse).” Et ce n’est pas fini : “cette année, nous partons en Toscane en voiture à 7 heures de route avec nos 3 enfants de 5 mois, 2 ans, 4 ans”.

Si elle compte bien créer de nouveaux souvenirs de voyage avec ses enfants, Johanna en a déjà quelques-un. Elle se souvient de son voyage en Norvège avec son premier bébé qui avait alors 9 mois : “l’excitation mêlée à l’inquiétude de savoir comment le vol allait se passer. Les préparatifs du bagage à main pour ne rien oublier d’essentiel pour le bien-être du bébé. Puis les heures de trajet en voiture. Je me vois encore passer sur la banquette arrière pour tenter de l’endormir tant bien que mal ou alors lui chanter des comptines ou lui donner des biscuits pour le faire patienter jusqu’à l’arrêt prévu. Au final, tout s’est bien passé. Le petit s’est très bien adapté et je garde un très bon souvenir de ce magnifique voyage, même si je ne le cache pas, certains moments étaient plus agréables que d’autres”.

Pour tous les parents qui souhaitent sauter le pas, elle donne volontiers quelques conseils pratiques :

  • avoir un matériel respectant les normes de sécurité routière (siège auto, sangles,..)
  • mettre des habits confortables (que ce soit pour la voiture ou un trajet en train ou en avion)
  • laisser l’enfant bouger, gigoter, ramper avant de prendre la route et de l’installer pour plusieurs heures
  • bien choisir son heure de départ (si on parle de trajet en voiture) en tenant compte du rythme du bébé, mais aussi des conditions de la route (chaleur, bouchons,..).  Partir de nuit ou alors se calquer sur les siestes du bébé. Il sera certainement plus calme à ces moments-là.
  • préparer les affaires « essentielles » à portée de main pour éviter de démonter le coffre entier pour trouver le doudou, le nécessaire à langer ou… la compote par exemple !
  • prévoir des jouets/livres/ musique adaptés à l’âge de l’enfant pour l’occuper

Enfin, et surtout, Johanna conseille de “LÂCHER PRISE”! “Ce n’est pas grave s’il y a des miettes de biscuits dans la voiture ou si le jeu musical nous sort par les oreilles, ou encore si bébé pour une fois ne mange pas la purée faite maison tant qu’il est bien  et que l’on arrive à avancer gentiment sur l’itinéraire désiré”. Voilà qui est dit !

Johanna est mariée depuis 2009 et vit en Valais avec sa petite famille et est l’heureuse maman de Ben, Lucie et Coline. Elle aime être maman, papoter, le chocolat et toutes ses variations, les tulipes, le printemps, la marche en famille, prendre soin des enfants, les journées entre amis, la glace au caramel, les petits habits de bébé, vivre à 100 à l’heure, les soirées au chalet, l’ovomaltine, le portage de ses mimis. Elle n’aime pas se sentir fatiguée. Avec son amie Valentine (voir ci-dessous), elles sont les quatre mains derrière le blog http://lheuredelasieste.ch/blog et créatrices d’une boutique en ligne éponyme d’articles de puériculture. Retrouvez Johanna et Valentine et toutes leurs activités sur https://lheuredelasieste.ch/


Valentine est maman de 2 enfants (18 mois et 3 ans) et partage volontiers avec eux ses envies de voyages. Elle raconte : “Nous avons voyagé uniquement en voiture, nous aimerions bien tester l’avion avec les deux minis pour les « habituer ». Nous avons été uniquement dans les Pouilles, étant originaire de là-bas, nous y allons toutes les années. Le trajet en voiture est entre 14h-17h selon le nombre d’arrêts et l’état des enfants. Depuis 3 ans que nous y allons, nous avons toujours voyagé de nuit pour qu’ils puissent dormir et nous, conduire en « toute tranquillité » même si parfois tout n’est pas parfait…”

De ses voyages en famille dans les Pouilles, elle gardera surtout deux souvenirs : un bon et un mauvais ! “ Le meilleur souvenir date de cette année, quand nos deux enfants ont commencé à crier de joie dans la voiture à 6h du matin en voyant la mer (nous par contre, étions dans un état second). Le mauvais était lors de notre voyage l’an dernier, 15 minutes (j’en ai encore les frissons) passées à essayer de consoler un bébé de 6 mois placé dos à la route, avec des sucettes à gogo, des anneaux de dentition, des chansons, un doudou, et pour finir ma main (bonjour élastimama) mais rien ne le calmait. Nous avons pris la première sortie au hasard, 2h après notre départ de la maison, pour découvrir qu’il avait la couche pleine, très pleine…”

De son expérience, Valentine tire quelques leçons. Ainsi, elle conseille de “prévoir suffisamment d’habits pour le change du bébé ou de l’enfant. La nuit il fait plus frais par exemple, ou encore en cas de forte transpiration, malgré une température agréable dans la voiture (expérience vécue), prévoir plusieurs body ou plusieurs linge à mettre sur le siège au niveau du dos” et “également de “prévoir suffisamment de sucettes, on est jamais trop prudent, de l’eau et de petits biscuits ou fruits à grignoter.

Enfin, Valentine rappelle qu’en voiture, l’important reste “que bébé ne pleure pas, car ça peut vite devenir gênant pour le conducteur”. Et elle sait de quoi elle parle !

Valentine, 31 ans, est mariée depuis 2012, maman de Marine et Damien. Elle aime être maman, humer le cou de ses enfants, les renoncules, les olives, la mer, l’été, la pastèque, les vacances entre amis, les glaces, les balades en famille, le shopping bébé, le tricot, les meubles vintage, les soirées pizza, le portage bébé, créer et imaginer pleins de petites choses. Elle n’aime pas avoir mal au dos et être fatiguée. Elle aimerait des journées de 48h pour pouvoir réaliser les mille choses qu’elle a en tête. Avec son amie Johanna (voir ci-dessus), elles sont les quatre mains derrière le blog http://lheuredelasieste.ch/blog et créatrices d’une boutique en ligne éponyme d’articles de puériculture. Retrouvez Johanna et Valentine et toutes leurs activités sur https://lheuredelasieste.ch/


Passionnée de voyages depuis longtemps et nouvellement maman, Jeanne Poma a su partager son amour des voyages avec son enfant. Elle nous explique que voyager avec un bébé, c’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît. Partez sans stress, au contraire cela vous fera du bien de bouger. Et vous ferez découvrir à votre bébé des tas de nouvelles odeurs, des nouvelles sensations comme le vent à la mer ou encore la caresse d’une feuille d’olivier sur sa main.

D’ailleurs, à cinq mois, son fils Timothée a déjà pas mal bougé. “Nous sommes partis deux fois en Italie, quatre fois en Belgique en passant par la mer du Nord. Je me déplace aussi régulièrement à Paris. Il a donc pris le bus (le plus pratique), le train, l’avion, la voiture, le tram et le métro. Il manque le bateau !”

L’important est d’être organisé et de respecter le rythme et le confort de bébé. Quel que soit le moyen de transport, nous adorons la nacelle plutôt que le cosy car bébé a plus de place pour jouer avec ses jambes et faire un petit roupillon s’il veut. En voiture, faites régulièrement des pauses pour que bébé puisse changer de position ou pour lui donner à boire. Mais s’il dort, profitez-en et roulez !

S’il fait chaud, choisissez un bon pare-soleil, habillez le avec des vêtements légers, voire en couche. Au besoin, recouvrez sa nacelle d’un drap en coton en dessous de lui car certaines matières peuvent lui tenir chaud. N’oubliez pas le brumisateur aussi.

Dans vos déplacements, optez pour des sacs à dos avec des compartiments où les choses pour le change et les choses pour lui donner à manger sont facilement accessibles. Prenez des petits sacs avec vous pour les déchets. En vadrouille, choisissez les lingettes plutôt que le coton et l’eau, c’est nettement plus pratique.

Vous prenez l’avion ? En plus de la poussette, prenez un porte-bébé. Ne fut-ce que pour passer les portiques, vu qu’il faudra démonter la poussette. Vous pouvez toujours prendre votre poussette jusqu’aux portes de l’avion mais il n’y a que la yoyo qui pourra rentrer dedans. Pour les autres, vous devrez attendre les bagages (d’où l’importance du porte-bébé). Avoir un enfant permet aussi de passer avant tout le monde dans le speedy boarding.

Notre astuce en plus : n’ayez pas peur de prendre une voiture de location de taille normale à l’arrivée. Mettez les roues de la poussette en vertical et les valises rentreront. Ça fera bien l’affaire pour le trajet aéroport / lieu de vacances.

A force de voyages, Jeanne a des anecdotes à raconter : “à notre première arrivée en Italie pendant les ponts de mai, il n’y avait plus de voiture disponible à la location. Soudainement, quand j’ai dit que nous avions un tout petit bébé avec nous, une voiture est apparue dans leur garage et nous n’avons plus dû attendre…” Comme quoi, voyager avec un bébé réserve aussi des surprises inattendues !

Née à Bruxelles, Jeanne est passionnée de voyages et d’art contemporain, qui sont pour elle des sources d’expériences inspirantes. C’est lors d’une conférence d’Alessandro Baricco qu’elle a découvert le plaisir de l’écriture. Elle remporte plusieurs prix littéraires pour ses nouvelles, qui sont publiées dans des magazines. Aujourd’hui, elle partage sa vie entre Bruxelles et Paris et se plait à sortir de son environnement dès que l’occasion se présente. Ainsi, elle a étudié à Rome, fait des photos à Bali et bu du thé à Pékin. Journaliste, elle travaille aussi dans le secteur du tourisme en tant que rédactrice web et community manager freelance. Elle lance l’agence Mots & Tendances en 2015 puis le projet Mots & Curiosités en 2016. En 2017, Jeanne devient maman et partage avec vous ses bons conseils pour voyager avec bébé. Le blog Mots et Curiosités (http://www.mots-et-curiosites.com/) a pour ambition de partager une passion pour les voyages et les mots, vous donner envie d’explorer un peu plus, de prendre la route à la rencontre de nouvelles cultures ou simplement de mieux connaître ce qui se passe autour de vous.


Vous venez d’être parents ? Vous vous dîtes que les voyages c’est fini pour vous… Eh bien non, si l’on en croit Emma et Stéphane, on peut continuer à voyager… mais différemment !

Voici leurs conseils en 3 étapes.  

1/ Pour son premier voyage en avion :
On vous conseille de ne pas partir trop loin (pas de décalage horaire et pays safe niveau hygiène et hôpitaux). Vous vous sentirez ainsi en sécurité. Pour notre première voyage avec notre bout de chou, nous avons fait un petit séjour aux Baléares pour lui permettre de découvrir les joies des airs sur une petite distance (bien penser à la tétine ou au biberon pour ses petites oreilles à l’atterrissage et au décollage). Prévoyez un porte-bébé c’est bien pratique quand on voyage et aussi dans l’avion : pour le calmer quand il pleure en marchant un peu ou pour ne pas le faire tomber en sortant de l’appareil ! A la plage, au premier abord, les petits sont réticents quand ils découvrent le sable mais avec un peu d’insistance et de persévérance … ils vont adorer !!!

2/ En route fiston !
En général un bébé s’endort rapidement en voiture. Alors pourquoi ne pas partir avec ce moyen de locomotion vers un autre pays européen. L’avantage : vous pouvez emmener tout le nécessaire pour quelques semaines et disposez d’une réelle flexibilité : AirBnb au Danemark en plein mois d’août c’est vraiment pratique !

3/ Retour à l’aventure !
Après avoir réalisé votre premier voyage avec succès, vous êtes prêts pour une destination exotique avec de longues heures de vol.  Mieux vaut privilégier les vols de nuit pour augmenter les chances de dodo du bébé.

Derniers conseils : 

  • réservez des appartements plutôt que des hôtels, c’est toujours plus pratique pour nourrir votre petit et ça évite de tâcher la robe de votre voisine au restaurant.
  • prévoyez la trousse de médicament au cas où.
  • une poussette légère est indispensable pour se balader sur place : les compagnies aériennes, même low-cost, les acceptent sans supplément et les déposent en soute juste avant de rentrer dans l’appareil.

Maintenant à vous de jouer : vous êtes désormais parés (ou presque) pour partir à l’aventure avec votre bébé !! Sur ce, bon voyage !!

Emma et Stéphane voyagent ensemble depuis une dizaine d’années et ont parcouru beaucoup de kilomètres. Ils sont parents depuis 2 ans, ce qui ne les a pas empêchés de poursuivre leur pérégrination. Il y a quelques années, ils ont initié le blog « Des Voyages Touris(ti)ques » pour donner quelques conseils aux voyageurs mais aussi avoir un souvenir à partager avec leur entourage. Retrouvez Emma et Stéphane et toutes leurs aventures sur http://voyagestousrisques.blogspot.de/


Fanny est maman et habituée des voyages en famille.  Elle a, par exemple, pris le train en solo avec ses deux enfants pour traverser toute la Thaïlande, la voiture pour les vacances en France, les petits bateaux de pêcheurs en Asie et l’avion depuis que ses enfants sont tout petits pour des courts ou longs trajets. “Le premier avait même 2 mois la toute première fois qu’il l’a pris !”

Pour des premières vacances avec bébé pourquoi pas partir dans un endroit que l’on connait déjà, comme ça pas de surprises ! Pour nous c’est important de choisir une destinations où il y a un hôpital à proximité, que l’on puisse trouver facilement de quoi lui donner à manger et de quoi acheter des couches. Je pense qu’il est important de prendre en considération que les premiers jours peuvent être compliqués le temps de s’adapter surtout si il y a un décalage horaire ! Ne pas voyager trop charger ! C’est tellement compliqué de tout devoir se trimballer après avec la poussette ! Prendre aussi un porte bébé dans l’avion surtout pour un long trajet. Vous pourrez comme ça vous endormir tranquillement votre bébé bien protégé pour ne pas glisser dans le porte bébé.”

Des souvenirs, Fanny en a à revendre “notre premier voyage avec les deux enfants c’était la Thaïlande, un long voyage de plus de 12h d’avion. Je me souviendrais toujours de la couche archi pleine qu’il a fallut changer au beau milieu de la nuit pendant le vol enfermé avec le papa et le bébé dans les toilettes minuscules de l’avion ! Nous nous souviendrons aussi longtemps de son premier anniversaire fêté sur une plage magnifique du sud de la Thaïlande entouré de cocotier et de l’eau turquoise au loin !”

Fanny est active sur la blogosphère depuis Août 2012 ! Vous retrouverez sur son blog  ses aventures incroyables à travers le monde (et surtout le parc d’en face !). Elle partage avec ses lecteurs ses voyages, ses découvertes, ses coups de coeur ainsi que des petits bouts de sa vie en famille de tous les jours. Retrouvez Fanny et toutes ses aventures en famille sur http://www.babymeetstheworld.com/

 


 

Pour Marie Fortier, spécialiste des bébés et véritable “pro” des voyages en famille, tout est question de préparatifs ! Selon elle, il faut choisir votre destination en fonction: de la température, des risques de maladies graves des voyageurs, des conflits politiques, temps de transport et facilités aussi de l’hôtel à accueillir des familles avec jeunes enfants. Demandez si certaines fournitures pour bébé sont disponibles comme: une poussette, un parc, une couchette, une chaise haute et autres, cela vous aidera à mieux prévoir ce qu’il sera nécessaire à apporter pour compléter.

Il est toujours préférable de vérifier les politiques des compagnies aériennes lorsque l’on voyage avec un très jeune bébé. Certaines refuseront les bébés de moins de 2 semaines ou il se peut que des frais supplémentaires soient facturés (surtout pour des vols internationaux), mais la plupart des compagnies ne chargent pas pour un enfant de moins de 2 ans.

Validez tous les papiers nécessaires pour le bébé lors d’un voyage en avion à l’extérieur du pays pour confirmer son identité. Si vous partez seule avec votre bébé, vous devez également avoir une lettre de consentement de l’autre parent autorisant la sortie du pays de son bébé avec vous.

Avant de voyager avec votre jeune bébé, il est préférable d’en parler à un professionnel de la santé pour vérifier s’il doit recevoir des vaccins avant son départ, et ce, même si ceux-ci ne font pas partie du calendrier vaccinal habituel. L’objectif est de le protéger au mieux des risques possibles d’infections provenant du pays de destination. Pour maximiser l’efficacité d’un vaccin, il doit idéalement être administré 6 semaines avant le départ.

Idéalement, choisir un vol direct afin d’éviter le temps perdu à attendre dans les aéroports. Voyager avec un très jeune bébé est souvent plus facile car dort davantage mais si votre bébé est âgé de près d’un an, il aura envie de bouger durant le déplacement.

Pendant plus de 30 ans, Marie Fortier a travaillé comme infirmière et professionnelle de la santé. Elle a su faire sa marque auprès des jeunes familles avec son approche humaniste. Très simple et accessible, elle réussit à toucher les gens par son enthousiasme, son altruisme et par la passion de son travail. Retrouvez Marie et toute son activité sur https://mariefortier.com