Premier Noël de bébé

Premier Noël de bébé : les conseils de nos experts !

Premier Noël de bébé : les conseils de nos experts !

Nous ne sommes qu’en novembre mais il n’est jamais trop tôt pour s’occuper des préparatifs de Noël. Comme toutes les premières fois de bébé, le premier Noël se prépare comme il se doit. Pour que le jour J soit parfait, il suffit d’un peu d’organisation. Faireparterie est partie à la recherche de conseils auprès d’experts pour faire de ce premier Noël un moment mémorable pour vous comme pour bébé.

Pour que tout soit prêt le jour J :

Noel

Fêter son premier Noël avec bébé est toujours un grand moment que l’on attend avec impatience ! Voici donc quelques idées pour faire passer le mois de novembre tout en douceur et préparer ce premier Noël tant attendu !

  • La liste de cadeaux : préparez-la en avance en choisissant des jouets adaptés à l’âge de bébé et en vous assurant qu’ils respectent les normes européennes (voir nos idées de cadeaux ci-après).
  • Des histoires de Noël : sélectionnez de jolis livres à lire à votre tout-petit et n’hésitez pas à lui faire écouter des chants de Noël, la musique étant très bénéfique pour les bébés.
  • Une balade en famille : marchés de Noël, illuminations, vitrines, vous feront passer d’agréables moments en famille et ne manqueront pas d’attirer l’œil de bébé.
  • La tenue du jour J : tout le monde sera en admiration devant votre bébé habillé d’un petit pyjama rouge et blanc ou vêtu d’une petite tenue de fête (voir notre tutoriel ci-dessous pour réaliser une cape de Noël).
  • Une séance photo : rien de tel pour se fabriquer de jolis souvenirs ! La photo pourra également vous servir pour envoyer vos cartes de vœux. Vous pouvez aussi emmener bébé faire une photo avec le Père Noël. Profitez-en, il se peut qu’en grandissant votre enfant devienne réticent à l’idée de poser avec ce vieux monsieur tout blanc.
  • La décoration de la maison : même si votre enfant est trop petit, faites-le participer, en lui faisant toucher les décorations, sentir de nouvelles odeurs telles que la cannelle, l’orange. Toutes les raisons sont bonnes pour éveiller votre bébé et tous ses sens.
  • Le sapin de Noël : décorez-le en présence de bébé. Les lumières qui clignotent et les boules qui scintillent risquent bien d’attirer son regard. N’hésitez surtout pas à lui expliquer ce que vous faites, il vous écoutera avec grande attention (voir notre tutoriel ci-dessous pour réaliser vous-même la première boule de Noël pour bébé).
  • Le repas : si bébé a commencé la diversification, c’est le moment de lui faire goûter de nouvelles saveurs, prévoyez-lui un petit repas de fête adapté, il n’en sera que content (voir nos idées de recettes plus bas).
  • Le jour J : veillez si possible, à ce que bébé fasse une bonne sieste et prévoyez l’ouverture des cadeaux tôt dans la soirée. Surtout, n’oubliez pas votre appareil photo !

Pour en savoir plus sur notre expert :

Maeva quand maman rencontre bebe

Je m’appelle Maeva, j’ai 31 ans et je suis la maman d’un petit Léo de 2 ans et demi. J’adore écrire, lire, la déco, cuisiner et passer du temps avec ma famille. Je déteste l’injustice et les gens qui n’essayent pas de se remettre en question. Aimant me lancer des défis, j’ai décidé à 30 ans de reprendre mes études pour corser un peu plus notre vie déjà bien mouvementée ! Mon blog « Quand maman rencontre bébé » (https://www.quandmamanrencontrebebe.com) a vu le jour il y a maintenant 2 ans lorsque mon fils est né. Mes premiers mois de grossesse ont été plutôt difficiles et j’avais envie de partager mon expérience. Mon blog évolue au fil de mes découvertes, j’y parle de maternité, parentalité et éducation, tout cela en référence à la bienveillance éducative que j’essaye d’appliquer au maximum. Depuis quelques temps, j’aborde des sujets tels que l’écologie, le minimalisme, le zéro déchet.

 


Des cadeaux en veux-tu en voilà :

cigogne de lily

Du papier cadeau à froisser, du bolduc à mâchouiller et une tonne de cadeaux sous le sapin, voilà ce qui vous attend dans quelques mois. Mais si vous, jeunes parents, craquez complètement, bébé, lui, s’en contre-fiche. Alors, avant de dévaliser les magasins de jouets, focus sur les cadeaux star du premier Noël de bébé.

Parce qu’à chaque âge correspond un jeu et des activités précises, et que si petit, bébé ne boudera pas si vous ne lui offrez pas le dernier jouet à la mode, prenez le temps de sélectionner ce qui vous semble le plus adapté et surtout ce qu’il vous manque.

De 0 à 6 mois, inutile de vouloir à tout prix lui offrir un jouet, à cet âge, bébé est tout sauf intéressé par des jeux. Il préférera même sans doute les papiers cadeaux à froisser et à mâchouiller… Alors, inscrivez plutôt sur sa liste de Noël les derniers équipements qui vous manquent pour son quotidien ou son éveil et même de la déco pour sa chambre : gigoteuse de grande taille, trousse de toilette, couverture assortie à son linge de lit… Et si vraiment, vous ne résistez pas à l’envie de le couvrir de jouets, ce sont les hochets, les anneaux de dentition, les peluches et les portiques d’activités qui sont à sélectionner.

De 6 à 12 mois, il tient désormais assis et s’intéresse enfin aux sons, aux formes, aux couleurs et aux textures qui l’entourent. C’est donc le moment de tout donner pour vous faire plaisir et lui offrir ses premiers jouets : cubes à empiler, hochets sensoriels à toucher et à grignoter, trotteur à pousser, animaux à tirer… le choix est vaste et l’important est de vous amusez à sélectionner ses cadeaux. Car, soyons honnête, le premier Noël de bébé, c’est surtout aux adultes qu’il fait plaisir. Laissez vous tenter par les idées de cadeaux de La Cigogne de Lily (www.lacigognedelily.com) !

En savoir plus sur notre expert :

Fanny cigogne de lily« La Cigogne de Lily, c’est avant tout l’histoire d’une petite fille pleine de rêves… A 4 ans déjà, Fanny bricolait au côté de sa maman, elle aimait peindre, coller, dessiner, récupérer un tas de petits rien dont elle se servirait peut-être un jour pour faire un tas de grandes choses. « C’est ce que j’aimais croire ! » A 13 ans, Fanny a découvert la machine à coudre en voyant sa maman façonner les rideaux de la maison. Après quelques essais, ses premières créations voyaient le jour, sacs à mains, petits vêtements qu’elle était très fière de porter ! A 27 ans, l’arrivée de sa fille Lily a chamboulé sa vie, et ses rêves sont devenus de plus en plus forts et présents… Fil après fil, tissu après tissu, couleur après couleur, elle façonna le petit Nid de Lily. Elle voulait un Nid d’Amour pour chaque nouveau Bébé et c’est comme ça que la Cigogne de Lily est née. Aujourd’hui, pour Fanny un rêve se réalise avec l’ouverture de ce site d’accessoires pour bébés dédié aux Cadeaux de Naissance. Un univers de douceur pour cajoler bébé dans un écrin de tendresse ! La Cigogne de Lily vous propose des collections limitées avec des tissus créateurs, produites en toutes petites séries et réalisées avec Amour dans des ateliers Parisiens. »


Concrètement, on offre quoi ?

How I play with my mome

Durant sa première année, bébé va découvrir un grand nombre de nouvelles possibilités : apprendre à se retourner, à se déplacer, à attraper des objets de plus en plus petits, à lancer, à encastrer… Pour l’aider dans ses différentes acquisitions et lui donner le goût d’en découvrir toujours plus, les jouets sont les premiers alliés de ces moments. Voici une sélection correspondant aux besoins des tout-petits durant leur première année :

Les indispensables

  • Un bon tapis de sol. A la fois ferme et sans trop de stimulations pour que bébé ne soit concentré que sur les jouets que l’on y disposera autour.
  • Des balles sensorielles. La psychomotricienne que je suis ne peux pas vivre sans balle. Pour toucher, rouler, faire des massages. Bref, on peut faire un million de choses avec des balles.
  • Des jeux de bain. On en trouve désormais des tout souples sans orifice ce qui évite les moisissures. Mais des gobelets pour transvaser sont aussi très appréciés des bébés dès qu’ils se tiennent assis.
  • Des livres en carton épais pour que bébé découvre le plaisir de manipuler les pages mais aussi pour instaurer des moments d’échange et de calme en famille.

Les jolis jouets

  • Des hochets en bois. Qu’ils soient de dentition, avec des perles ou des grelots, les hochets sont les premiers objets que bébé parvient à saisir. Autant diversifier la prise en main afin d’éveiller au maximum la manipulation.
  • Un boulier. Evitez de prendre une tour d’activité associée au boulier. Pour ne pas parasiter l’attention de bébé il est important qu’il se concentre sur une seule activité à la fois. Et réussir à déplacer ces petites boules est déjà une sacrée performance en soi.
  • Des sacs sensoriels. Pour éveiller le toucher de bébé, des petits carrés de tissus avec différentes textures sont parfaits pour les petites mains avides de découverte de bébé. Il existe aussi des versions avec de l’eau à proposer dès que bébé se tient sur le ventre.

Les cadeaux utiles

  • Des chaussons souples. Parce que pour être en contact avec le sol et avoir de meilleurs appuis il n’y a rien de mieux après les pieds nus.
  • Un kit d’empreinte des pieds et mains de bébé pour garder un souvenir inoubliable de cette première année.
  • Un livre de naissance, tout simplement.

En savoir plus sur notre expert :

Emmanuelle Langlois est psychomotricienne et maman de 2 enfants. Le jeu est son principal outil de travail mais c’est aussi le meilleur moyen de se reconnecter avec ses enfants après une grosse journée de travail.  5 minutes suffisent pour oublier la journée et recharger le réservoir affectif de tout le monde. Un moyen idéal et accessible à tous pour limiter les crises du soir pour aller au bain et le stress de fin de journée. Alors pour aider les parents pour qui ce n’est pas si facile de prendre ces 5 minutes elle a créé le blog How I play with my mome (http://howiplaywithmymome.fr) pour partager ses idées de jeux. On y trouve des jeux express à faire à toutes occasions, des DIY, des idées de cadeaux, des avis de jeux et bien sûr des conseils de psychomotricienne pour accompagner les parents dans le développement de leur enfant.


Vous avez dit tenue de Noël de bébé ?

La gouagouache

Pour que bébé soit le plus beau le soir du réveillon, pourquoi ne pas lui confectionner une petite cape de Noël ?! C’est quand même bien plus pratique, et aussi bien plus rapide, à mettre qu’une petite veste et c’est surtout très festif. Cerise sur le gâteau, ce n’est pas aussi compliqué que ça en a l’air alors suivez le guide ! Pour le matériel, il vous faudra simplement deux aiguilles circulaires et trois pelotes. Fastoche !

Etape 1 : Le dos

Il faut commencer par monter 3 mailles classiquement. Pour le premier rang, il faut le tricoter normalement au point mousse. Puis, pour tous les rangs suivants, appliquez la même technique : ne pas tricoter le premier point, tricoter au point envers le deuxième et augmenter le troisième et enfin finir le rang au point envers. Arrêtez-vous une fois que vous aurez augmenté le tout de 92 mailles.

Etape 2 : Le col

Commencez par tricoter les 35 premières mailles de votre rang. Puis, réduisez de 22 mailles et tricotez les 35 mailles restantes. Pour le rang suivant, il faut ajouter UNE NOUVELLE PELOTE de l’autre côté de l’encolure. C’est important sinon vous allez être bloqué. C’est l’expérience qui parle ! Ajoutez une maille de chaque côté de l’encolure. Le rang d’après ajoutez en 4 puis 7 pour le suivant. Tricotez le rang d’après normalement. Voilà maintenant l’encolure est formée.

Etape 3 : Le devant

Maintenant, il faut creuser le col et réduire la cape dans le même temps. Commencez chaque rang, en tricotant la troisième et quatrième maille en même temps afin de réduire progressivement le triangle. Pour le moment, vous continuez à effectuer cela sur 15 rang avec les deux pelotes simultanément. Vous êtes en train de descendre progressivement le col. Puis, vous devez joindre les deux pelotes afin de refermer le col. Enfin, il suffit de continuer à réduire jusqu’à ce qu’il ne reste qu’une seule maille à bloquer.

En savoir plus sur nos experts :

la gouagouacheSi pour beaucoup, la couture est un simple loisir créatif, pour nous, c’est beaucoup plus que ça… C’est toute notre histoire d’amitié qui repose sur la couture. En effet, avec le temps une véritable passion est née pour nous deux, sur laquelle notre amitié s’est construite et renforcée. On a démarré ensemble puis progressé ensemble et surtout blogué ensemble ! S’échangeant nos petites techniques, nos coups de cœur, nos patrons mais aussi nos doutes et nos déceptions. La couture ce n’est pas seulement une passion commune, c’est nous, notre histoire, notre amitié ! Retrouvez Laura et Aurélie sur Lagouagouache.com


Des douceurs de saison pour mini-papilles :

Ce n’est pas parce que votre enfant est encore tout petit qu’il n’a pas le droit à un repas festif. Bien évidemment, on évitera le foie gras, les bulles et la bûche… mais pourquoi ne pas confectionner vous-mêmes des petites douceurs en guise de dessert ? Faireparterie a sélectionné pour vous deux recettes à reproduire à la maison selon l’âge de bébé.

Aumônière à la pomme et compotée de clémentine à la vanille (dès 8 mois)

jescraptubricoles

Pâte à crêpes (j’en fais pour en manger plusieurs évidemment !) :

  • 250 gr de farine
  • 500 ml de lait végétal, moi j’ai pris de la noix de coco (vous pouvez mettre du lait de vache bien sûr)
  • 3 oeufs
  • 3 cuillère à soupe d’huile
  • 1 pincée de caviar de vanille (ou une gousse de vanille)

Je mets le tout au blender, et je mixe. Une fois que ma pâte est bien lisse, je réserve la pâte au frais. Pendant ce temps, on s’occupe de la compote de pomme et de la compotée de clémentine à la vanille.

Compote de pomme :

Dans le cadre du goûter on peut compter une pomme pour une crêpe, mais pour un dessert une demie-pomme suffira. A adapter selon la taille des pommes bien sûr ! 
Peler et couper la pomme en dés. Faire revenir les dés de pommes avec 2 cuillères à café de sucre dans une casserole et un peu de vanille. Laisser réduire en compote. Réserver et laisser refroidir.

Compotée de clémentine :

Epluchez la clémentine et passez-la à la poêle avec une cuillère à café de sucre et de la vanille. Une fois compotée on peut retirer du feu. Pour réaliser l’aumônière il faut que la crêpe et la compote de pommes soit à température ambiante.

Préparation :

Réalisez donc une crêpe. Lorsque la crêpe est à température ambiante, on peut faire l’assemblage. Posez la compote de pomme sur la crêpe et pour faire l’aumônière il suffit de réaliser une bourse qu’on ferme avec un morceau de raphia ou un ruban. Ajoutez la compotée de clémentine à côté ! Pour tiédir l’aumônière, on la met au four. Bon appétit !

En savoir plus sur notre expert :

jescraptubricolesJe m’appelle Adeline, je tiens le blog Adeline alias Ada dispo à l’adresse http://jescraptubricoles.overblog.com. Ma maman a toujours cuisiné tout maison, d’aussi loin que je me souvienne. Je n’ai jamais vu de plats préparés ou congelés à la maison ! Alors c’est tout naturellement qu’elle m’a transmis le virus !

 

 

 

 


Petit pot de compote pomme – poire (dès 4 mois)

maaademoisellea

Je conseille cette recette dès le début de la diversification, selon les médecins, à partir de 4 à 6 mois. Ici, pomme et poire, il y a peu de risques pour que ça ne marche pas. La poire seule donne une compote assez liquide, la pomme lui apporte donc un peu de tenue. On retrouve la texture si particulière de la poire, et nous on adore !

Pour 4 pots en verre type pot de yaourtière.

Ingrédients :

  • 5 poires
  • 5 pommes

Préparation :

  • Laver les poires et les pommes, les éplucher et enlever les pépins.
  • Disposer les fruits dans une casserole et ajouter un tout petit fond d’eau (pas trop si vous utilisez des fruits surgelés qui en rendront).
  • Couvrir et laisser mijoter à feu moyen.
  • Une fois les fruits ramollis ou que l’eau commence vraiment à monter (soit au bout de 10 à 20 minutes), retirer le couvercle et laisser compoter encore au moins 10 minutes.
  • Selon l’âge de l’enfant : verser le tout dans un mixer et mixer jusqu’à obtenir un purée lisse ou bien écraser à l’écrase purée ou avec une fourchette.

Pour en savoir plus sur notre expert :

Adelaide maaademoiselleaJe suis Adélaïde, maman de Choupette, née en Janvier 2013 et de Citrusse, venue compléter notre famille en Mars 2016. Heureuse épouse de leur papa depuis Juin 2016. Nous avons quitté la région de Troyes en 2016 (Oui, nous n’avons pas chaumé cette année là !), pour le Centre, avant d’y revenir un an plus tard. J’ai créé Maaademoiselle A. (https://maaademoisellea.blogspot.com) quelques jours avant la naissance de ma Choupette. D’abord pensé principalement comme un « blog maman », j’ai eu envie de partager un peu plus que ce seul rôle et de balayer tout ce qui faisait mon quotidien : littérature jeunesse, activités, cuisine, organisation, blogging, couture, zéro déchet… Je suis très friande du fait-maison, que ce soit en cuisine, en bricolage avec/pour les enfants ou en couture. Je fais moi-même tout ce que je peux, et je suis partisane des choses toutes simples, faites avec pas grand chose !


Pour un souvenir éternel du tout premier Noël :

la vie ordinaire d'une bretonne

Pour garder un souvenir de Noël, pensez à réaliser une jolie boule de Noël personnalisée à accrocher au sapin :  il s’agit d’un cadeau qui reste dans le temps et qui pourra être suspendu au sapin tous les ans.

Pour cette boule de Noël, il faut :

  • Une boule en plastique
  • Des autocollants alphabet scrapbooking
  • Autocollants dorés, argentés ou blancs  (il faut au moins en prendre deux pour varier les motifs)
  • Billes de polystyrène pour un effet neige (pas de bille sous la main? j’ai opté pour du coton saupoudré de paillettes rouges)
  • Paillettes rouges

La conception est très facile à réaliser :

J’ai commencé par écrire le Prénom de ma fille sur une face et « Mon 1er Noël » sur l’autre.
Les lettres sont repositionnables (c’est tout bête mais ça aide bien)
Ensuite, vient l’embellissement avec les autocollants dorées, argents ou blancs
Et pour finir, le remplissage (avec bille ou coton au choix)

En savoir plus sur notre expert :

la vie ordinaire d'une bretonneLa vie ordinaire d’une Bretonne (http://lavieordinairedunebretonne.blogspot.de/) c’est le blog de Stéphanie, maman de 30 ans de Faustine (4 ans) et Samuel (11 mois). Dans la vie, je travail dans le domaine social. Et je suis aussi maman solo, la moitié de l’année car mon mari doit prendre le large pour son travail. Mon blog me permet de partager ma vie « ordinaire » (mais qui ne l’est pas toujours) de Bretonne installée dans le Sud remplie d’activités pour enfants, de sorties, de recettes, de découvertes… et de plein d’autres choses.

 

 


Pour finir, on se souviendra avec humour des conseils de Fanny (La Cigogne de Lily) : “Et si vous redoutez d’avoir à enfiler le déguisement du père Noël, cette année, vous pouvez souffler. Mais l’année prochaine, vous ne pourrez pas y échapper… Alors, profitez !”