Boutique
Retour à la liste de l'article
Naissance

7 dépenses cachées à l’arrivée de bébé - et comment les épargner

Pinterest Button

Partager

Rien n'enrichira votre vie et ne la changera à jamais autant que l’arrivée d’un bébé. Cependant, cela entraîne également des frais. Tout d'abord, il y a l'équipement initial - du lit d'enfant au landau en passant par les petites grenouillères. Et dès l'arrivée du bébé, les couches et les produits de soin figurent sur la liste des courses. Si vous n’allaitez pas, vous aurez également besoin de lait pour bébé.  De plus, votre bébé passera très vite à la taille supérieure, ce qui vous obligera à acheter fréquemment des nouveaux vêtements. Toutes ces choses sont probablement déjà sur votre liste, et beaucoup d'entre elles peuvent être empruntées, achetées d'occasion ou offertes en cadeau. 

Mais il y a peut-être d'autres dépenses liées à bébé auxquelles vous n'avez pas encore pensé.

Pinterest Button
©damircudic

Frais avant la naissance

1. Des vêtements pour la future maman

Le ventre grossit, et même la tenue la plus confortable ne convient plus. Au plus tard dans les trois ou quatre derniers mois de la grossesse, il est temps de porter des vêtements de maternité.  Jetez un coup d'œil aux offres d'occasion. Comme les vêtements ne sont que peu portés, ils sont généralement encore en excellent état. Vous économiserez et ferez en plus une bonne action pour la planète.

2. L’assurance maladie ne rembourse pas ces frais-là

  • Les deux premières échographies réalisées avant la fin du 5e mois de grossesse sont prises en charge à 70 %.
  • Les frais pour confort personnel à l’hôpital (chambre particulière, télévision...) ne sont pas pris en charge.
  • Apport de vitamines, minéraux ou oligo-éléments complémentaires ne sont pas pris en charge.

3. Une chambre pour bébé : le coût d'un appartement plus grand

En ville notamment, l'espace de vie devient de plus en plus cher. Mais les prix augmentent aussi fortement dans les campagnes. Si vous prenez un congé parental, vous perdrez de votre salaire, les choses peuvent devenir assez difficiles malgré les allocations familiales. Vous avez du mal à trouver une maison plus grande et abordable ? Regardez bien votre logement actuel. Les premiers mois, votre progéniture sera mieux dans votre chambre de toute façon. Alors, faut-il vraiment que bébé ait une chambre à part entière ? Soyez créatif, faites un brainstorming avec votre famille et vos amis. Quels meubles pourraient être déplacés ou réaffectés, quelle pièce pourrait être utilisée différemment d'avant ?

  • Avez-vous vraiment besoin d'un bureau ou le bureau a-t-il encore de la place dans le salon ?
  • Le bébé a-t-il déjà besoin de sa propre garde-robe ? Ou pouvez-vous trier certaines de vos affaires et mettre celles du bébé dans votre armoire ?
  • Peut-être qu'une table à langer (ou une table rabattable) pourra encore entrer dans la salle de bain ?
Pinterest Button
©Maria Korneeva

Frais après la naissance

4. Une consommation d’eau et d’électricité plus élevée

Votre machine à laver n'a probablement jamais fonctionné aussi souvent qu'après la naissance de votre bébé. Les coûts d'électricité et d'eau augmentent donc.  Maintenant, il est temps de se laver intelligemment. Ces conseils d'économie valent la peine - pour votre porte-monnaie comme pour l'environnement :

  • Faites bon usage de la capacité de la machine et exécutez des programmes économiques. Avec les détergents actuels, le linge est aussi propre à 30° qu'il l'était à 60°. Le cycle de lavage à 95° est superflu, sauf exception (par exemple en cas d'infection virale).
  • Allez-y doucement avec le détergent, il est généralement surdosé. Il suffit de regarder la recommandation de dosage du fabricant.

A ne pas sous-estimer non plus : Si vous aviez auparavant un emploi et que vous étiez hors de la maison toute la journée, vous utilisiez beaucoup moins d'énergie et d'eau. Recherchez des tarifs avantageux et essayez de réduire votre consommation d'électricité :

  • Remplacez les vieilles ampoules par des ampoules à faible consommation d'énergie.
  • Votre congélateur vous sera utile si vous avez pré-cuisiné les repas de bébé. Toutefois, si vous ne l'utilisez pas vraiment, éteignez ce gouffre à énergie.
  • Lorsque vous achetez de nouveaux appareils ménagers, recherchez toujours une classe d'efficacité énergétique élevée. Cela s'amortira rapidement, même si la dépense est douloureuse au début.
  • Ne laissez pas vos appareils en mode veille, car cela consomme beaucoup d'électricité. Pour ne pas avoir à éteindre chaque appareil individuellement, vous pouvez utiliser des multiprises avec interrupteurs.
  • Évitez de préchauffer le four et utilisez la chaleur résiduelle des plaques ayant déjà servies. La cuisson avec un couvercle est plus rapide (et ne brûle pas aussi vite !).
  • Ne réglez pas votre réfrigérateur trop froid (6° est suffisant) et dégivrez-le souvent.
Découvrez nos jolis faire-part naissance
Personnalisez maintenant votre modèle préféré !

5. Les frais de chauffage

Vous pouvez également économiser de l'argent sur le chauffage. Mais de quelle température ambiante un bébé a-t-il besoin ? La réponse est souvent "24 à 25°C". Les pédiatres disent : il vaut mieux pas. Bien sûr, vous ne voulez pas que votre bébé ait froid. Mais vous ne devez pas non plus surchauffer votre logement:

Une température d'environ 20 à 21° le jour et 18° la nuit (avec gigoteuse !) est parfaitement adéquate. Les glandes sudoripares n'étant pas encore développées, les bébés ne supportent pas très bien la chaleur excessive (et l'air sec qui y est généralement associé). L'humidité doit être d'environ 30 à 50 %. Vous pouvez acheter un thermomètre avec un hygromètre dans un magasin spécialisé pour environ 10 €. Attention : Dans certains appartements - surtout dans les vieux bâtiments - il fait souvent froid sous les pieds. Dès que votre bébé commence à ramper, des coussins bas de porte et un tapis épais (de préférence lavable) seront utiles.

Pour changer les couches, il faut bien sûr que l'endroit soit agréable et confortable. Vous pouvez installer un radiateur infrarouge au-dessus de la table à langer. Il diffuse une chaleur agréable sans que vous ayez à chauffer en permanence toute la pièce sur le réglage le plus élevé. Une fois la couche changée et bébé rhabillé, il suffit d'éteindre à nouveau l'appareil.

Une bonne ventilation permet d'économiser de l'argent : 10 minutes de ventilation trois fois par jour avec les fenêtres grandes ouvertes et les radiateurs éteints est idéal. Votre bébé attendra aussi longtemps dans une autre pièce ! Aérer continuellement pendant la saison froide avec des fenêtres inclinées et des radiateurs allumés n'est pas une bonne idée et sera non seulement coûteux, mais pourra provoquer également des risques de moisissure.

Pinterest Button

6. Une plus grande voiture est nécessaire - ou même une deuxième voiture

Avec une petite voiture, vous atteindrez vos limites au plus tard lorsqu'il s'agira de transporter la poussette ou de rendre visite à la famille le week-end. Pour des raisons de sécurité et de commodité, une voiture à 5 portes avec un coffre spacieux est recommandée.

  • Lors de l'achat, ne regardez pas seulement le prix, mais aussi les frais de fonctionnement tels que les taxes, l'assurance, la consommation de carburant et les éventuelles restrictions sur les véhicules diesel.
  • Si vous ne connaissez pas grand-chose aux voitures vous-même : Demandez l'avis d'un professionnel, peut-être quelqu'un dans votre cercle d'amis connaît-il une bonne affaire ? Sinon, demandez à un garagiste en qui vous avez confiance. En cas de doute, ce sera moins cher qu'une voiture soi-disant bon marché qui pourrait bientôt avoir besoin de réparations importantes.
  • En matière d'assurance, il vaut la peine de faire une comparaison, surtout si vous voulez ou devez acheter une deuxième voiture.

7. Les frais de garderie

De nombreux employeurs, notamment les grandes entreprises, autorisent les horaires flexibles et le travail à domicile. Toutefois, il peut arriver que vous ayez besoin de longues heures de garderie.

  • Les crèches accueillent les enfants d’agés d’au moins 2 mois jusqu’à 3 ans. Une participation financière calculée en fonction de vos revenus vous sera demandée. 
    Il est assez courant de trouver des crèches qui accueillent les enfants à partir de 7h30 et ferment à 19h.
  • Les nounous peuvent vous proposer des horaires plus flexibles et demandent entre 2,82 euros à 5 euros net de l'heure.
    Vous pouvez bénéficier d’aides. Faites-en la demande auprès de la CAF.

Vous bénéficiez également d’un crédit d’impôt pour les frais de garde de jeunes enfants.

Si vous n'avez besoin de quelqu'un pour s'occuper de l'enfant que pendant une courte durée, l'idéal est bien sûr que les grands-parents vivent à proximité et aient du temps. Sinon, faites équipe avec d'autres parents/amis et gardez les enfants à tour de rôle.

Pinterest Button

Nous espérons que nos conseils vous aideront à économiser un peu d'argent et nous vous souhaitons de passer de merveilleux moments avec votre bébé !

Nos sujets pour vous