Pour les tout-petits : idées d’activités à essayer… et adopter !

Pour les tout-petits : idées d’activités pour bébés à essayer… et adopter !

Bébé est là et rythme vos journées qui sont alors réglées sur ses besoins. Entre les couches, le bain, les repas et les siestes, le quotidien laisse peu de place à l’improvisation. Subvenir aux besoins de bébé est une évidence. Mais en dehors des soins quotidiens, il n’est pas toujours facile de trouver quoi faire pour aider l’éveil de son enfant. Nous avons sélectionné pour vous des activités pour bébés à partager avec votre tout-petit afin qu’il ne s’ennuie pas. La parentalité n’a rien de simple mais grâce aux conseils de nos experts de la petite enfance, trouvez des idées d’activités pour éveiller les tout-petits. Du signe au yoga en passant par la danse, découvrez de quoi distraire votre enfant dans notre guide.

Que ce soit pour les amuser, les stimuler ou encore leur faire prendre conscience de leur corps, il existe aujourd’hui de nombreuses activités spécialement adaptées aux tout-petits. Ces activités pour bébés vont aider vos enfants à grandir et participer à développer leur motricité, leur langage, leur sens ou encore leurs émotions. Pour vivre des moments privilégiés avec son enfant, nous vous proposons dans ce guide des idées originales pour occuper bébé tout en contribuant à son éveil et à son développement. Pour vous aider à accompagner l’éveil de votre enfant, nous avons demandé à des spécialistes de la petite enfance de nous ouvrir les portes de leur univers et de nous parler des activités pour bébés qu’ils proposent, de quoi donner des idées à tous les parents en manque d’inspiration ! Rencontres.

Le signe  (avec Viviane Sibout) :

Le signe est avant tout une passerelle entre l’adulte et l’enfant, un moyen de se faire comprendre, avant que l’enfant ait l’usage de la parole. C’est un outil accessible à tous. Le signe peut être abordé dans le jeu, avec un livre, et utilisé dans les comptines. Pour l’enfant, le signe lui permettra d’exprimer un besoin, une émotion, un désir et de décrire son environnement. Le signe permet d’enrichir la relation de confiance et de complicité entre l’enfant et le parent. Il apporte de plus un aspect ludique, dont les petits sont friands. L’enfant ressentira moins de frustrations, car il sera davantage entendu et compris par le parent. Par conséquent, la relation sera plus apaisée. Il permet également le développement du langage, l’écoute et la concentration. Lors de ces séances, il est possible pour les parents, s’ils le souhaitent, d’évoquer la parentalité et donc les joies et les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien. Il s’agit donc aussi d’un temps d’échange, un temps pour souffler.

Le yoga (avec Valentine Peltier) :

Un cours de yoga maman-bébé c’est tout d’abord un temps de parole et d’échange. Un temps durant lequel les mamans se présentent, présentent leur bébé et partagent leurs questions, observations, doutes ou joies. C’est également un moment de pratique physique douce avec des étirements et postures ciblés pour dénouer les maux des mamans. Le bébé est toujours pleinement intégré à la pratique. C’est aussi un temps de câlin avec son enfant à travers des massages pour les bébés. C’est enfin un temps de relaxation. Les bienfaits immédiats sont pour la maman à la fois physiques mais aussi mentaux. Le bébé lui se sent en sécurité et apprend à apprécier les sensations de tout son corps. Il s’agit de prendre du temps pour apprendre à se connaître et développer la relation entre la maman et son bébé. C’est un cours joyeux durant lequel les bébés ont le droit de s’exprimer même si c’est pour montrer leur mécontentement. C’est aussi un cours où les mamans peuvent partager leur humeur du jour sans filtre !

L’éveil musical (avec Rhéa-Elsa Picard) :

A travers son association Au creux de l’oreille, Rhéa-Elsa Picard propose des ateliers d’éveil musical qui stimulent l’enfant sur de nombreux plans. Il y a l’aspect sensoriel, psychomoteur, cognitif. Ces ateliers aident aussi au développement de la capacité à écouter et échanger avec les autres, de l’expression de ses émotions et de la créativité, de l’imaginaire. Enfin, ils permettent un moment privilégié de complicité avec les parents qui, de leur côté, découvrent ou redécouvrent des musiques qu’ils réécoutent parfois à la maison. Il s’agit d’éveiller le tout petit au monde du son et de la musique en famille. On y chante, on y fait de petits jeux en mouvements lorsque l’enfant est en âge de bouger. On y écoute également de courts extraits d’oeuvres dont plusieurs éléments musicaux sont repris. Enfin, on y explore et manipule beaucoup d’instruments de percussion et de matériaux tactiles, visuels et sonores originaux.

Le conte  (avec Viviane Sibout) :

Le conte permet à l’enfant de développer son langage, son écoute, sa concentration, sa curiosité, voire son positionnement et sa sensibilité au monde. Cela peut aussi développer le lien parent et enfant, dénouer des tensions, voire des conflits. Dans le conte, on associe la gestuelle, les personnages (qui peuvent être les doudous), le chant, les bruitages et souvent le clown. Le conte a sa place dans l’univers de la petite enfance, mais pas n’importe comment. Il est nécessaire que l’enfant et le parent puissent réutiliser les comptines, les jeux et histoires de doigts à la maison et redécouvrir la contée présentée lors de l’atelier. Il est également essentiel de proposer des contes adaptés à l’âge des enfants en évitant les histoires de loup par exemple. C’est encore trop tôt. Les tout-petits ont assez de peurs comme ça. Avec les ateliers de conte, les plus petits se régalent de petites histoires parfois très simples avec monsieur pouce, les doudous, les livres et les chansons. C’est un enchantement !

Pour retrouvez l’article dans son intégralité avec les nombreux conseils de nos experts, c’est par ici.